Ce que vous devez savoir pour démarrer avec succès une entreprise de covoiturage

Ce que vous devez savoir pour démarrer avec succès une entreprise de covoiturage

La simple idée de conduire des passagers dans votre propre voiture et de gagner de l’argent supplémentaire peut sembler intéressante pour certains propriétaires de voitures. Mais si vous voulez profiter du marché en plein essor du covoiturage, vous devez maîtriser les bases.

Avec les bonnes connaissances, devenir chauffeur de covoiturage peut être un excellent travail à temps partiel. Si vous aimez l’idée de diversifier vos revenus, de rencontrer chaque jour des personnes intéressantes et nouvelles et de définir vos propres heures pour gagner de l’argent, le covoiturage peut être une excellente option à envisager.

La vérité amère est que devenir chauffeur de covoiturage peut ne pas vous rendre riche, mais il existe de nombreuses opportunités si vous vous consacrez à devenir un excellent conducteur. Jacoby et Meyers, avocats spécialisés dans les accidents de la route desservant le Bronx et ses environs, énumèrent des statistiques effrayantes sur les accidents de voiture, comme le fait que 3 millions de personnes sont gravement blessées chaque année dans des accidents de la route.Bien que cela puisse être une entreprise fructueuse, c’est aussi une un degré élevé de problèmes de sécurité. Si vous voulez vraiment maximiser vos revenus, vous devrez commencer à réfléchir au moment et à l’endroit où vous conduisez.

Il y a beaucoup d’opinions sur la conduite pour Uber, Lyft ou Sidecar. Ces trois applications sont les applications de covoiturage les plus populaires qui ont généralement le plus de demandes de conducteurs.

Il est important de conduire pour plus d’une entreprise car cela vous donne la meilleure opportunité de maximiser votre potentiel de revenus. Découvrez les exigences pour chaque service, car les exigences du pilote uber peuvent être différentes des exigences de Lyft ou Sidecar.

Et les tarifs et les structures tarifaires varient en fonction de la ville et du produit. Avec Uber par exemple, il y a UberX, UberXL, UberBLACK et d’autres options de service.

«Étant donné que les chauffeurs gagnent des tarifs au trajet, et non à l’heure, ils peuvent activer l’application pour le reste de leur vie, et peuvent se déplacer ici et là au cours de leur journée», déclare la porte-parole d’Uber, Jessica Santillo. .

Si vous n’avez pas de voiture, des options de location de covoiturage flexibles comme HyreCar connectent des milliers de conducteurs à la demande.

Pour tous les conducteurs, vous n’avez vraiment besoin que de deux choses pour commencer: une voiture et un smartphone. Vous avez besoin d’un dossier de conduite vierge pour être approuvé.

Lorsque vous décidez enfin de devenir chauffeur pour Uber, Lyft ou une autre application de covoiturage, téléchargez d’abord l’application passager pour pouvoir l’essayer et voir comment cela fonctionne. L’une des choses les plus importantes à faire avant de devenir conducteur de covoiturage est de faire un tour en tant que passager.

Si vous n’avez jamais utilisé Uber auparavant, il est important de voir à quoi ressemble l’expérience du point de vue du client. Découvrez ce que les conducteurs notés pourboire font de bien.

Certains conducteurs fournissent de la menthe et de l’eau aux passagers, et ces extras pourraient vous donner de plus gros pourboires ou vous aider à obtenir des évaluations positives lorsque vous débutez en tant que nouveau conducteur.

Faites preuve de diligence raisonnable, mais n’oubliez pas de vous inscrire dès que possible.

Le processus est assez simple et si les choses se passent bien, vous pourriez être sur la route d’ici une semaine ou deux. Une fois que vous avez compris les choses, vous devriez certainement envisager de conduire pour plusieurs services afin de maximiser vos revenus.

Une fois que vous devenez conducteur, l’assurance de covoiturage devient une nécessité car votre police personnelle pourrait vous abandonner s’ils découvrent que vous conduisez pour Uber ou Lyft.

Les sociétés de covoiturage offrent généralement une couverture d’assurance à leurs conducteurs lorsqu’ils sont connectés à l’application et transportent des passagers, mais l’assurance peut ne vous couvrir que comme assurance secondaire, ce qui signifie que vous devez d’abord déposer une réclamation auprès de votre propre assurance automobile.

Il existe des ressources incroyables pour les chauffeurs de covoiturage. L’une des parties les plus intéressantes de l’implication dans la communauté de covoiturage est toutes les ressources incroyables à portée de main. Stride Drive est l’une des meilleures applications gratuites de suivi du kilométrage pour les conducteurs de covoiturage.

ActiveHours vous permet d’être payé pour les courses que vous offrez le même jour, et le meilleur de tout cela est basé sur les dons, vous décidez donc combien vous voulez payer pour le service.

Vermin-Club, surnommé le «  Uber  » de la mécanique automobile, envoie un mécanicien à votre domicile ou à votre entreprise pour tout effectuer, du changement d’huile aux nouveaux freins et pneus.

MileIQ est un tracker de kilométrage payant qui suit chaque fois que vous conduisez.

La livraison est devenue une option très populaire pour ceux qui cherchent à travailler dans l’économie à la demande. Postmates et Doordash permettent aux chauffeurs de covoiturage de faire des livraisons. Vous pouvez en profiter et gagner de l’argent supplémentaire.

N’oubliez pas que les coûts comme l’essence, la dépréciation du véhicule et l’entretien sortent de la poche du conducteur. Lyft et Uber proposent des programmes de remise sur le carburant aux conducteurs qui répondent à certains critères.

Damien T.

Damien T.

Fondateur de d’entreprendre & Convivialité. Mon travail a été souvent repris sur des sites d'influence à l'image de Business Insider, Entrepreneur, et Finance Mag !